Only Lyon - Tourisme et Congrès

Benoît Bardet, directeur adjoint de la société Lyon Confluence © SPLA Lyon Confluence
Le petit port de la Confluence © SPLA Lyon Confluence
Au coeur du quartier de la Confluence © SPLA Lyon Confluence
Le cube vert qui accueillera Euronews © SPLA Lyon Confluence
© © SPLA Lyon Confluence
© © SPLA Lyon Confluence
© © SPLA Lyon Confluence
© © SPLA Lyon Confluence

A la découverte de la Confluence

Benoît Bardet, directeur adjoint de la société Lyon Confluence

Ancien port industriel, la Confluence est aujourd'hui le nouveau quartier branché de Lyon. Bâtiments ultra-modernes en forme de cubes de couleur, pavillon industriel réhabilité en centre d’art contemporain, petit port revisité : visite guidée du quartier.

Quelle est l’histoire de la Confluence ?

Au 19e siècle, ce quartier était un centre industriel, avec un port et des ateliers de cheminots. L’activité a décliné et le lieu s’est vidé, jusqu'à ce que Raymond Barre décide de le réinvestir dans les années 90. L’idée était d’étendre le centre-ville pour accueillir des logements et des entreprises à l’architecture très moderne. Après 15 ans de travaux, l’installation du tramway et près de 400.000 m² de constructions, un nouveau quartier urbain est sorti de terre !

Quelle est la particularité de la Confluence ?

L’état d’esprit du quartier est de marier des architectures très différentes, tout en respectant l’historique du lieu. On retrouve ainsi des immeubles étonnants et très colorés, comme les cubes orange ou vert, mais aussi des lieux industriels réhabilités comme la Sucrière qui accueille les expositions d’art contemporain.

Le quartier de la Confluence a aussi été conçu pour donner une belle part à la promenade le long de la Saône : plus de la moitié des 40 hectares sont en espace public. Enfin, tous les bâtiments sont HQE, pauvres en consommation d’énergie.

Quel parcours conseillez-vous pour découvrir le lieu ?

Vous pouvez arriver par le fleuve, en empruntant la navette fluviale, pour découvrir l’architecture de loin. Une fois sur le quai Antoine Riboud, vous grimpez les escaliers pour vous rendre dans le beau jardin Erevan, pour un pique-nique bucolique mais au milieu de bâtiments modernes. Vous redescendez alors la Saône le long des jardins aquatiques pour arriver sur la place nautique, traverser le pont et faire une pause shopping dans le centre commercial ouvert sur le quartier. Vous passez ensuite devant le cube orange, les pavillons des Salins du midi, des Douanes puis la Sucrière. Sur le toit de la Sucrière, vous pouvez vous arrêter boire un verre au Sucre  et contempler la vue sur la Saône. Vous continuez ensuite vers le cube vert puis sous le dernier bâtiment noir qui surplombe la promenade. Enfin, au bout de la Presqu'île, vous pouvez admirer une très belle vue à 360°, avec notamment le nouveau musée des Confluences

Comment le quartier va-t-il évoluer ?

Après le côté Saône, le quartier de l’ancien marché de gros va être réhabilité, sur 400 000 m². Ce quartier sera plus dense, mais avec des petites places entre les bâtiments. Les couleurs seront aussi plus classiques, en « camaïeu » de blanc. Les travaux ont commencé en 2012, et les bâtiments devraient être prêts fin 2017.

www.lyon-confluence.fr

voir tous les commentaires

voir tous les commentaires

Tous les champs sont obligatoires

Réservation

Powered by Logo pilgo

Dans cet article

Map
gmap